L’hivernage est une phase importante dans la vie de votre piscine. A l’approche de l’hiver (d’où le nom, je sais, c’est subtile), il est important de veiller à respecter certaines règles (ou rituels) afin de préserver votre installation pour en profiter au mieux dès le retour des beaux jours.

Il existe deux types principaux d’hivernage

  • L’hivernage actif qui consiste à laisser la filtration fonctionner durant l’hiver, tout en réduisant le temps de  filtration à 3 ou 4 heures par jour aux heures les plus froides (aux alentours de 5 heures du matin). L’eau de la piscine conservera ainsi un léger mouvement qui empêchera son gel.
    On appelle également ce mode d’hivernage le semi-hivernage ou l’hivernage dynamique.
  • L’hivernage passif, quant à lui, consiste à couper intégralement la filtration pendant l’hiver. Comme pour la mise hors-gel de votre installation d’eau, il faudra ici purger/vidanger le circuit de filtration pour éviter qu’il soit endommagé en cas de gel.
    Concrètement à l’hivernage actif, le mode passif impose de couvrir/bâcher votre piscine afin de la protéger des dépôts divers.
    Ce mode d’hivernage est également appelé hivernage complet, hivernage total ou simplement hivernage classique.

Comment choisir entre l’hivernage actif ou passif ?

L’hivernage actif

Il convient qu’aux régions au climat tempéré, où le gel est rare.

Avantages :

  • Simple à mettre en place
  • La qualité de l’eau sera maintenue et l’utilisation aux beaux jours en sera facilitée et moins coûteuse
  • Bâcher la piscine n’est pas obligatoire
  • Le risque d’abîmer le système de filtration à cause du gel est réduit

Inconvénients :

  • Vous devrez surveiller votre piscine tout l’hiver, surtout en période de gel (filtration, pH, niveau de l’eau)
  • Installation d’un coffret hors-gel pour démarrer la pompe dès que la température de l’eau se rapproche de 0°C
  • Sans bâche, il sera nécessaire de nettoyer régulièrement votre piscine

L’hivernage passif

Obligatoire si vous habitez dans une région où il gèle beaucoup l’hiver.

Avantage :

  • Aucun entretien/surveillance nécessaire pendant l’hiver
  • Protection contre le gel
  • Economie d’énergie et de traitement

Inconvénients :

  • Long et fastidieux.
  • La piscine restera bâché tout l’hiver (soucis principalement cosmétique)
  • Remise en service plus complexe et plus onéreuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *