Ce n’est pas parce que votre piscine hors-sol n’est pas forcément faite pour durer ad vitam æternam qu’il ne faut pas l’entretenir pour augmenter son espérance de vie.

Parmi les différentes options que vous avez, en voici 3 qui devraient vous aider à décider de comment mettre votre piscine hors-sol en hivernage.

1 – Démonter la Piscine

Evidemment, le plus efficace est de consulter au préalable la notice fournie avec votre piscine. A noter que certaines marque comme Bestway ou Intex ont mis à disposition des vidéos explicatives sur leurs chaînes Youtube respectives.
Mais globalement, les étapes principales sont les suivantes :

  • Vérifier l’éventuelle présence de fuites au niveau du liner, du boudin ou des tuyaux de filtration ou des joints. Si vous détecter une fuite, colmatez-la avant de vidanger votre piscine
  • Vidanger la piscine
  • Nettoyer la à l’intérieur et à l’extérieur. Prenez le temps de remettre les accessoires (pompe, filtre, couverture, échelle, épuisette…) en bon état
  • Laisser sécher
  • Stocker dans un endroit dont la température restera au dessus de 10°

Les piscines en kit (bois ou métal), ou les grandes piscines autoportante ou tubulaire peuvent être mises en hivernage actif en fonctionnant au ralenti. L’hivernage passif reste évidemment une option envisageable.

2 – Hivernage actif pour les piscines hors sol

L’hivernage actif peut-être employé dans les régions où la météo est relativement clémente et le gel assez rare.

  • Tout d’abord, la première condition est que la température descende en dessous de 12°
  • Nettoyez votre piscine ainsi que ses accessoires
  • Ajustez le pH de l’eau entre 7.0 et 7.4.
  • Ajoutez le produit d’hivernage devant les buses de refoulement.
  • Vous pouvez ajouter un galet de chlore lent dans le skimmer.
  • Baisser le temps de filtration (Température / par 3) pendant la nuit là où le risque de gel est le plus important (aux alentours de 05h00).
  • N’hésitez pas à poser une couverture d’hivernage

3 – Hivernage passif piscine hors-sol (dans les régions où il risque de geler ou pour les gens qui ne peuvent pas s’occuper de leur piscine).

L’hivernage passif peut-être mis en pratique dans les régions où le risque de gel est élevé ou si vous n’avez pas la possibilité (ou l’envie 😉) de vous occuper de votre piscine.

  • Là encore, attendez que la température descende en dessous de 12°.
  • Nettoyez la piscine et ses accessoires
  • Ajustez le pH de l’eau entre 7.0 et 7.4
  • Effectuez un traitement de choc filtration en continue pendant 24h
  • Abaissez ensuite votre niveau d’eau de manière à mettre le système de filtration hors d’eau
  • Coupez le circuit électrique
  • Purgez l’eau de la tuyauterie et de la filtration
  • Retirez l’échelle et le skimmer flottant de votre piscine
  • Démontez si possible le bloc de filtration pour le stocker au chaud ou isolez-le avec, par exemple, des blocs de polystyrène
  • Ajoutez le produit d’hivernage tout en faisant le tour du bassin afin de bien répartir le produit
  • Mettez un bouchon en caoutchouc par refoulement et par prise balai
  • Installez des flotteurs d’hivernage pour éviter que la pression de la glace ne s’exerce sur les parois
  • Bâchez votre piscine à l’aide d’une couverture d’hivernage

Concernant la bâche d’hivernage, 2 options :

  • un Ballon flotteur vous permettra de d’éviter l’accumulation d’eau en la repoussant vers l’extérieur
  • Une pompe vous permettra de retirer l’eau accumulée sur la bâche d’hivernage de votre piscine hors-sol

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *